Rapport 2016 du médiateur d’EDF

Rapport 2016 du médiateur d’EDF

DR

Dans son rapport annuel, Alain Brière, médiateur du fournisseur d’énergie EDF, constate en 2016 un léger recul des saisines concernant les clients Particuliers (87%) et une légère hausse de celles concernant les professionnels. 4 804 sollicitations lui ont été adressées, un chiffre très légèrement inférieur à l’année 2015 (4 983). 28% des dossiers ont été jugés recevables et ont été traités en médiation. Les saisines du médiateur ont avant tout concerné la vie des contrats, les questions de paiement des factures ou encore la qualité de fourniture de l’énergie. Les clients sont satisfaits à 74% du traitement de leur dossier par le médiateur, ce qui est en progression de 4 points par rapport à 2015. Il y a eu 42 saisines du médiateur par les producteurs d’électricité photovoltaïque en 2016 contre 78 en 2015, soit une baisse de 46%.
Le 1er janvier 2016 a marqué l’entrée en vigueur de l’ordonnance du 20 août 2015 qui offre la possibilité au consommateur de bénéficier d’un recours gratuit quel que soit le secteur d’activité. Pour le groupe EDF, cette actualité conforte l’importance du rôle de sa médiation. De plus, le médiateur d’EDF est notifié par la Commission européenne en tant que médiateur de la consommation et Alain Brière est le président de l’EEMG (association européenne des médiateurs des énergéticiens).

O.R.

Partager cette information :

Mots-clés attribués à cet article :
edfélectricitéfournisseur d'énergie

Articles sur le même sujet

EolMed, projet de parc éolien en Méditerranée

Suite à un appel à projet, le ministère de l’Energie et de la Mer a retenu la ferme éolienne offshore

Changer de fournisseur d’énergie en prenant une photo avec Butagaz

Butagaz ayant compris que beaucoup de Français préfèrent utiliser leur mobile pour se connecter à internet, la marque de l’ours

Le nouveau fournisseur d’énergie Ohm-Energie entre sur le marché

Un nouveau fournisseur d’énergie se lance sur le marché : Ohm-Energie. Sa particularité est de servir d’un moteur d’intelligence artificielle