Uniclima livre un bilan économique 2017 des équipements thermiques

Le syndicat des industries thermiques, aérauliques et frigorifiques Uniclima présente un bilan économique de l’année 2017 sur les équipements thermiques dans le Bâtiment avec des analyses par secteur. Rassemblant 87 adhérents professionnels pour près de 23 000 emplois en France, Uniclima représente les domaines d’activité suivants : la chaleur, y compris la chaleur renouvelable, la qualité de l’air et le froid, pour des applications dans les secteurs résidentiels, tertiaires et industriels.

Chaudières

Marché Chaudières 2017

DR

Le marché des chaudières gaz et fioul est globalement à la hausse sur l’année 2017. L’analyse plus détaillée de celui-ci met en évidence d’importantes disparités. S’agissant des chaudières individuelles, le marché a progressé au fil du temps pour atteindre une hausse de +5 % à fin 2017.
Le marché des chaudières de puissance utile supérieure à 70 kW a été stable à la hausse de +1 % après une mauvaise année 2016. 2017 n’a donc pas compensé l’importante baisse des ventes de l’année précédente qui, rappelons-le, a constitué une des plus mauvaises années enregistrées pour ce segment.
Sur l’ensemble du marché des chaudières gaz et fioul, la chaudière à condensation a poursuivi sa pénétration et s’établit à 488 000 pièces soit une progression de près de 7,5 %. La baisse des ventes de chaudières classiques (-2 %) est conforme aux attentes et prévisions.
L’évolution des ventes de chaudières à condensation trouve une explication dans les chiffres de la construction neuve et en particulier l’habitat collectif. La rénovation peine à retrouver une dynamique malgré quelques signes encourageants et l’existence du crédit d’impôt ; la suppression du crédit d’impôt pour les chaudières fioul va avoir un effet défavorable sur ce segment où l’on trouve pourtant le parc le plus ancien. Cette insuffisance de la rénovation touche également le marché des chaudières collectives.

Marché Chaudières Gaz et Fioul 2017

DR

Le « petit » marché des PAC hybrides s’élève à 2 900 pièces sur la base des répondants. Cet équipement souffre d’une faible progression dans la maison individuelle neuve.

Brûleurs à air soufflé – Gaz et fioul

Le marché des brûleurs livrés en caisse a été stable sur 2017 : +0,1 %.
Cette stabilité est à mettre en relation avec :
– La stabilité des ventes de chaudières fioul et en particulier les chaudières à condensation grâce au prix modéré du combustible ;
– Une rénovation faible qui pour certains se traduit par un remplacement à minima.
Le marché du remplacement de brûleurs reste quant à lui stable voire à la baisse pour le gaz. C’est notamment dû à la diminution des ventes pour les brûleurs de faible puissance.

Livraison de brûleurs 2017

DR

Radiateurs de chauffage central à eau chaude

Le marché du radiateur à eau présente une hausse d’environ +4 % suite à plusieurs baisses successives. La progression de la construction en 2017 constitue l’une des principales causes de cette reprise. Quant au marché du remplacement des radiateurs à eau chaude, il reste très faible.

Marché Français des radiateurs à eau 2017

DR

Le marché des sèches-serviettes eau-chaude et mixtes poursuit sur sa progression de 2016 et affiche une progression de +1,3 %. Le taux d’équipement en sèche-serviette semble marquer le pas.

Equipements à énergies renouvelables (EnR)

Chaudières bois

Marché Chaudières biomasse 2017

DR

Les livraisons de chaudières biomasse s’établissent à 10 700 pièces en 2017 contre 9 700 en 2016. Le marché global progresse de +10 %, après 3 années successives de baisse.

Marché des Chaudières à bois 2017

DR

Le marché se décompose pour moitié de chaudières à chargement manuel et pour moitié de chaudières à chargement automatique.
Les chaudières à chargement manuel sont stables par rapport à 2016. C’est un marché de renouvellement d’anciennes chaudières à bûches, pour ceux qui, souvent, produisent eux-mêmes leur bois. Ces équipements répondent à la problématique de la précarité énergétique.
Les chaudières à chargement automatique, dont la très grande majorité sont des chaudières à granulés, progressent de +24 %, alors qu’elles avaient connu une baisse de -24 % en 2016. Ceci constitue donc un retour à la hausse pour ces chaudières qui s’installent souvent en rénovation, en remplacement de chaudières au fioul, par exemple.
Le retour à la hausse du prix du fioul domestique explique le retour de la croissance en 2017 sur le marché des chaudières bois.

Solaire thermique

Marché Solaire thermique 2017

DR

Le marché solaire thermique affiche à nouveau un retrait de -22 % par rapport à 2016 avec une surface totale de capteurs installés de 48 000 m² en 2017 contre 61 300 m² en 2016.
La baisse est toujours importante, même si elle est un peu moindre qu’en 2016 (alors de -35 %). Toutefois, en 2017, elle impacte surtout les segments du CESI et du collectif, tandis que le SSC, qui est désormais un marché de niche, résiste un peu mieux.
Les livraisons de chauffe-eau solaires individuels (CESI) s’établissent à 5 400 unités en 2017 contre 7 300 en 2016, soit une nouvelle baisse de -26 %. Le CESI ne parvient pas à s’implanter dans la maison neuve, fortement concurrencé par le chauffe-eau thermodynamique (CET), plus économique à l’achat et plus simple à installer, et par le photovoltaïque, autre compétiteur EnR.
Concernant les systèmes solaires combinés (SSC), on en compte 330 pièces pour l’année 2017, comparées à 360 en 2016, soit une baisse de -8 % qui se ralentit par rapport à 2016. Ce segment est désormais un marché de niche.
Cet équipement trouve difficilement sa place dans l’existant en France, alors qu’il représente plus de 50 % du marché allemand.
La surface moyenne de capteurs par équipement individuel se stabilise pour les CESI à 3,3 m² tandis qu’elle augmente un peu pour les SSC avec 12,8 m².
Les livraisons de capteurs, destinés aux immeubles d’habitation collectifs ou aux bâtiments tertiaires, baissent également à nouveau en 2017 pour représenter 25 900 m² de capteurs contre 32 600 m² en 2016, soit une baisse de -20 %. Ce segment, qui représente toujours la moitié du marché, connaît à nouveau un recul pour la 5ème année consécutive.
La RT 2012, avec l’autorisation à consommer plus pour les logements collectifs (57,5 kWh/m².an contre 50 kWh/m².an) et l’absence d’exigence EnR, a éliminé la chaleur renouvelable et, en particulier, le solaire collectif, du logement neuf.

Marché Français Solaire thermique 2017

DR

Pompes à chaleur

Marché Pompe à chaleur 2017

DR

Aérothermie sur vecteur eau

Les ventes de PAC Air/Eau ont augmenté de +12 % sur la période janvier-décembre 2017.
Après une année de stagnation, le marché de la PAC Air/Eau reprend donc des couleurs, particulièrement sur le dernier quadrimestre. En effet, à fin aout, le marché était à +5 % ; puis est passé à +21 % entre septembre et décembre.
Cette embellie est attribuée à une situation économique plus favorable qui a incité les ménages à des travaux de rénovation énergétique ainsi qu’à une reprise du secteur de la construction.

Géothermie sur vecteur eau

Malgré une stabilité du marché de la géothermie à fin août, sur l’année complète le marché est de nouveau en baisse de -8 % par rapport à janvier-décembre 2016.

Chauffe-eau thermodynamique

Le marché des chauffe-eau thermodynamiques connait encore une belle croissance cette année à +10 %. Ce marché est en croissance depuis de nombreuses années (grâce à la RT2012) et continue encore de progresser en 2017, notamment grâce au retour à la croissance de la construction résidentielle. Pour rappel ce produit est principalement installé dans le neuf.
On note tout de même que le marché a connu une forte progression sur le 2ème quadrimestre, de mai à août +23 % (pour rappel en 2016, le marché baissait de -2 % sur cette période) alors que les deux autres périodes ont eu des progressions plus modérées (+5 % pour la période janvier-avril et +3 % sur septembre-décembre).
On imagine qu’avec le Plan Climat et les ambitions du gouvernement pour l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, le marché des CET a encore de beaux jours devant lui dans le secteur résidentiel, que ce soit dans le neuf ou dans la rénovation.

Aérothermie sur vecteur air

Après deux belles années de croissance, le marché de la PAC Air/Air affiche encore en 2017 une belle progression en volume de + 8%. Il atteint ainsi son plus haut niveau depuis 2007 avec près de 485 000 unités extérieures vendues en 2017.
Après un premier quadrimestre en repli de -8 % par rapport au fort début d’année 2016, l’été 2017 a été boosté par les grosses chaleurs, connaissant une croissance de +13 %, et les 4 derniers mois 2017 ont été encore plus dynamiques avec une progression de + 24% des unités extérieures par rapport à 2016.
Une croissance plus marquée en multisplits qu’en monosplits avec des progressions respectives de +10 % et + 7%. Contrairement à l’année 2016, les monosplits ont plutôt été tirés par les grandes puissances en 2017, de même pour les multisplits, signe d’un bon dynamisme du tertiaire. Mais à noter que toutes les puissances sont en croissance marquée.

Marché des Monosplits et Multisplits 2017

DR

Au global, le marché des unités intérieures progresse de + 9%, boosté par les plafonniers et les gainables. Mais là encore, tous les types d’unités intérieures affichent une belle croissance. Après une croissance de + 17% en 2016, les murales progressent de + 9% en 2017 et représentent toujours quasiment 80 % des volumes d’unités intérieures.

Centrales de traitement d’air des bâtiments et ventilo-convecteurs

Centrales de traitement d’air

Le marché des centrales de traitement d’air de gros débits est en baisse de 3 % cette année mais on peut espérer qu’il bénéficie bientôt des marchés du tertiaire. A noter, les belles évolutions (+ 21%) des centrales avec récupération de chaleur qui traduise la mise en place du règlement ErP.

Marché Centrales de traitement d'air 2017

DR

Ventilo-convecteurs et cassettes

Marché Ventilo-convecteurs 2017

DR

Ventilation des bâtiments

Logement individuel

Le marché de la ventilation mécanique en habitat individuel est en hausse de +2,4%.

Marché de la Ventilation en logement individuel 2017

DR

Le marché des caissons de ventilation simple flux en habitat individuel est en hausse de + 2,5%. Ainsi que nous l’avions anticipé fin 2016 au vu de la reprise des mises en chantier de maisons individuelles, le marché est tiré vers le haut par la bonne santé du marché du bâtiment neuf ce dont bénéficie particulièrement le segment de la VMC hygroréglable en hausse sensible de + 6,4%.
A l’inverse la hausse attendue des ventes liées au renouvellement d’un parc vieillissant n’a pas été au rendez-vous avec une stagnation des ventes en VMC autoréglable ainsi qu’en distribution grand public (GSB). Nous suivrons attentivement l’évolution de ce marché de la rénovation qui devrait connaitre de profonds changements en 2018 avec l’application des exigences 2018 du règlement Ecoconception et le transfert de solutions simple flux autoréglable vers des solutions simple flux modulées.
S’agissant de la VMC double flux, la forte tendance baissière observée ces 5 dernières années s’est enfin arrêtée et le marché se stabilise (à bas niveau) en 2017 grâce, semble-t-il, au marché de la rénovation haut de gamme.

Collectifs et tertiaires

Le marché de la ventilation pour les bâtiments collectifs et tertiaires est en légère croissance au global (+ 1%) avec de fortes disparités selon les segments.
En caissons pour logements collectifs (caissons C4), l’absence de corrélation entre la hausse des mises en chantier et les ventes de caissons C4 se confirme avec des ventes stables depuis deux ans.
A l’inverse après avoir connu une pause en 2016, le marché des caissons tertiaires double flux reprend sa marche en avant avec une belle croissance de + 6,9%, reflet du dynamisme du secteur tertiaire.

Marché de la Ventilation en logement collectif 2017

DR

Réseaux aérauliques et accessoires

Le marché global des réseaux est en hausse. La proportion d’accessoires à joint continue de progresser pour atteindre 35% en 2017.

Diffusion d’air

Evolution en légère hausse du marché de la diffusion dont on attendait plus de dynamisme au vu de la croissance du marché de la climatisation et des caissons tertiaire double flux.

Uniclima

Partager cette information :

Mots-clés attribués à cet article :
bâtimentéconomieéquipement thermiqueuniclima

Articles sur le même sujet

Pompes à chaleur air/eau Arianext S connectées, COP > 5

La gamme de pompes à chaleur aérothermiques bi-bloc Arianext S de Chaffoteaux fait suite à la gamme mono-bloc Arianext. Au

Pompe à chaleur Air/Eau Daikin Basse température Monobloc

La gamme de la société Daikin, spécialisée dans le chauffage, comprend la pompe à chaleur Air/Eau Daikin Altherma Basse température

Livret d’entretien de votre installation de chauffage

L’association des professionnels des systèmes à eau chaude Energies et Avenir publie un « Livret d’entretien de votre installation de