Selon Domexpo, 1 Français sur 2 a choisi la PAC en 2016

Selon Domexpo, 1 Français sur 2 a choisi la PAC en 2016

DR

Domexpo, un salon permanent de la maison, dévoile une étude menée par le cabinet Caron Marketing en 2016 auprès de Particuliers ayant fait construire une maison en 2016. Elle répond à la question de savoir quelles solutions de chauffage ont choisi les Français qui ont fait construire une maison neuve en 2016 : électricité, pompe à chaleur, gaz naturel… ? Parmi les grandes tendances de cette édition du Baromètre « Energie », la prépondérance de la pompe à chaleur qui reste le système de chauffage favori des candidats à la construction, et plus particulièrement la PAC Air/Eau, choisie par 37% des personnes interrogées. Selon Domexpo, ce système séduit par son potentiel de retour sur investissement qui n’a de cesse de progresser là où d’autres énergies sont en recul, telle que l’électricité joule. « Sur le marché français de la construction de maisons individuelles, les deux solutions de chauffage et production d’eau chaude sanitaire par pompe à chaleur ou gaz, peu présentes en 2010 (un quart des installations seulement) par rapport aux solutions électricité effet joule et bois (deux tiers des installations) ont poursuivi leur progression pour représenter maintenant les deux tiers des installations en 2016 (+3% par rapport à 2015) », observe Jean Grizel, président de Domexpo.

O.R.

Partager cette information :

Mots-clés attribués à cet article :
PACpompe à chaleursources d'énergie

Emplacement du bandeau publicitaire 728x90 px en Bas de page

Articles sur le même sujet

Bilan mitigé pour la libéralisation du marché de l’énergie

A l’occasion des 10 ans de de la libéralisation du marché de l’énergie, c’est-à-dire de l’ouverture du marché résidentiel de

Otis développe un ascenseur à pile à combustible

Le fabricant Otis travaille en partenariat avec le CNRS (Centre national de la recherche scientifique) et le CRESITT (Centre de

La méthanisation, une solution pour le monde agricole en crise

Lors du salon de l’Agriculture, Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat auprès du ministre chargé de la Transition écologique, était revenu sur