Stop-One traite les remontées capillaires

Stop-One traite les remontées capillaires

DR

Focalisé sur le traitement de l’humidité, Humidistop propose la solution Stop-One pour traiter le problème des remontées capillaires. Il s’agit d’un procédé consistant à diffuser un contre-champ électromagnétique à très basse fréquence inversant la polarité des molécules d’eau. L’assèchement des murs se fait ensuite par évaporation naturelle dans un délai de 1 à 2 ans. Le produit se présente sous la forme d’un boitier semblable à une box qui doit être fixé sur un mur porteur. Banché sur une prise électrique, il existe différentes tailles de Stop-One selon la surface à traiter. « L’avantage du procédé que nous utilisons pour les remontées capillaires est qu’il agit sur la cause et ne nécessite pas de réaliser de gros travaux sur les murs », commente William Coignard, co-créateur de la société Humidistop.
L’humidité dans les habitations force à augmenter les dépenses de chauffage. La combattre, c’est donc réaliser des économies d’énergie. L’humidité est également responsable de problèmes de santé (asthmes, bronchites, rhinites) et dégrade le logement (peintures qui cloquent, papiers peints qui se décollent, plaques de plâtres et bois qui se décomposent).
Basée à Blagnac, près de Toulouse, Humidistop intervient partout en France pour tous les problèmes liés à l’humidité dans les logements, avec « entre 800 et 1 000 visites quotidiennes », précise William Coignard.

Olivier Roussard

Partager cette information :

Mots-clés attribués à cet article :
économies d'énergiehumidistophumidité

Articles sur le même sujet

Revue Maisons Paysannes de France : l’humidité dans le bâti ancien

A l’heure des grands enjeux de la rénovation énergétique du parc immobilier existant, le numéro 203 de la revue Maisons

Sortie du magazine Maison et Energie N°03

Le numéro 03 du magazine numérique Maison et Energie vient de paraître. Au Sommaire du N°03 : ACTUALITÉS Suivez toute

Détecteur d’humidité RPW-3000 via mobile

Le détecteur d’humidité RPW-3000 dépiste le taux d’humidité selon le matériau et le support (bois, plâtre, bétons, …). Il s’agit