La tour solaire « Solar Tower »

La tour solaire « Solar Tower »

DR

Sharp s’associe à HKW Solar Energy Systems pour mettre au point une tour solaire baptisée Solar Tower. Basée sur les modules photovoltaïques à contact arrière NQ-R256A de Sharp, la solution mesure 6 ou 8 mètres de haut, selon le nombre de modules Sharp utilisés (8 mètres avec 16 ou 20 modules, 6 mètres avec 12 modules). La tour solaire offre une solution d’énergie alternative pour les propriétaires de maisons qui n’ont pas assez d’espace sur le toit car elle s’insère dans n’importe quel jardin et ne nécessite qu’une petite quantité d’espace pour accumuler et stocker l’énergie solaire. « Nous avons choisi d’utiliser le module PV NQ-R256A pour sa taille compacte et ses performances dans un espace réduit. La tour solaire ne doit pas faire concurrence aux panneaux photovoltaïques installés sur le toit ; il s’agit d’une solution alternative, qui peut être complémentaire d’une installation sur le toit, ou qui peut être déployée quand cette dernière n’est pas envisageable », s’enthousiasme Arndt Peters, directeur commercial de HKW Solar Energy Systems.
La plus grande des trois tours (celle intégrant 20 modules) délivre jusqu’à cinq kilowatts de puissance installée, soit 26% de plus que les modules standard de 270 W. Le NQ-R256A de Sharp (256 Wp) est un module photovoltaïque monocristallin qui offre un rendement de 19,8 % malgré ses dimensions réduites (1 318 x 980 x 46 millimètres).
Avec les technologies solaires traditionnelles, les cellules comportent des fils électriques sur la face avant qui bloquent environ 6% de la lumière susceptible d’être accumulée. Avec les cellules de contact arrière de Sharp, toute la connectivité est déplacée vers l’arrière, ce qui réduit la perte de réflexion. Les modules se caractérisent en outre par une façade noire élégante, sans conducteur argenté.
Quelle que soit la taille de la tour, les utilisateurs bénéficieront des avantages suivants :
– L’orientation verticale réduit les pertes de performance dues à la saleté, à la poussière ou à la neige. Les modules peuvent être inclinés et ainsi mieux alignés avec le soleil.
– Les modules génèrent des rendements plus élevés grâce à une meilleure dissipation de la chaleur (ventilation).
– La tour peut être associée à d’autres groupes électrogènes.
Les installations autonomes telles que les stations de recharge pour vélos électriques et les cabanes alpines isolées peuvent également s’appuyer sur la tour solaire pour produire de l’électricité.

O.R.

Partager cette information :

Mots-clés attribués à cet article :
électricitéénergie solairephotovoltaïquesharptour solaire

Articles sur le même sujet

Pergola Eléance Bio Solaire

« Eléance Bio Solaire », c’est le nom de la pergola bioclimatique solaire commercialisée par Si Tech Industrie. Il n’est

Le marché de l’électricité n’est plus seulement qu’une affaire d’électricien

La concurrence sur le marché de l’électricité s’intensifie et prend un nouveau visage. C’est une des principales conclusions de l’étude

Autoproduction et autoconsommation : le modèle de demain ?

En quoi l’autoconsommation est un modèle énergétique d’avenir ? Quelle cohérence avec la RT 2020 ? Avec 88% des Français