Travaux d'intérieur Falcowork

« Quai de la Borde » : un bâtiment bas carbone en bois massif

« Quai de la Borde » : un bâtiment bas carbone en bois massif

DR

Promicea fait découvrir le chantier « Quai de la Borde », un bâtiment bas carbone résidentiel de 140 logements à Ris-Orangis en Essonne. Cet immeuble de 8 800 m² présenté par la société de promotion immobilière a la particularité d’être en bois massif CLT (« Cross Laminated Timber » ou « Bois Lamellé Contrecroisé » en français) grâce à la technologie Woodeum, ce qui lui permet de stocker 880 tonnes de CO2, soit l’équivalent des émissions de carbone générées par les besoins en chauffage et eau chaude sanitaire de ce bâtiment pendant 88 ans. En effet, biosourcé et recyclable, le matériau de construction bois massif CLT stocke le carbone au lieu de l’émettre. Il permet ainsi à l’édifice de participer à la réduction des émissions carbone et de prendre part à la lutte contre le réchauffement climatique.

Panneau en bois massif CLT

Panneau en bois massif CLT.
DR

Le choix d’un matériau de construction naturel ajoute au confort de vie des futurs habitants. Par ailleurs, la préfabrication en usine, la filière sèche ainsi que la simplicité des assemblages d’une structure en bois massif CLT, permettent de diviser par 2 la durée de la phase « gros œuvre ». Avec 3 grues, chaque étage de la structure bois s’est monté en 6 jours, dans un silence absolu. « Nous avons mis au point un immeuble modèle qui va marquer une étape dans nos modes de construction. Nous mettons ici en œuvre une vraie écologie, celle du bas carbone. Cette écologie ne se contente pas de mesurer les économies d’énergie à l’exploitation, mais prend en compte le cycle de vie entier de l’immeuble, avec sa construction et son évolution. Et il n y a rien de plus agréable que d’habiter dans du bois massif », résume Jean-Michel Wilmotte, architecte.

Logo Bâtiment Bas Carbone

« Quai de la Borde » a été sélectionné comme bâtiment pilote du label Bâtiment Bas Carbone (BBCA) et a été élu « Programme durable de l’année » aux Trophées du Logement et des Territoires 2015. Les concepteurs de l’immeuble ont porté leur attention sur la consommation énergétique et les performances énergétiques : niveau RT 2012 moins 30%, production de 50% des besoins en eau chaude sanitaire et chauffage avec des énergies renouvelables à l’aide d’une chaufferie biomasse collective, bâtiment Biosourcé Niveau 3, label H&E Profil A option Econome en charge.
D’un budget global d’investissement de 23 millions d’euros, cette opération a été acquise par Immobilière 3F avec laquelle Promicea a conclu un partenariat pour réaliser des logements sociaux aux caractéristiques environnementales qui se veulent exemplaires. Démarrée en septembre 2015, la construction de cet immeuble ne prendra qu’un an.

O.R.

Vidéo d’animation 3D présentant le projet :

Partager cette information :


Articles sur le même sujet

Bloc porteur en béton de miscanthus

Impliqués dans des démarches volontaires en faveur de l’éco-construction, Ciments Calcia et Alkern ont uni leurs expertises pour concevoir un

Économie circulaire et Bâtiment : 15 leviers pour agir

Pour aider les acteurs du secteur du Bâtiment et de l’immobilier à mieux appréhender l’économie circulaire et agir, l’Alliance HQE-GBC

Bloc porteur biosourcé Naturbloc Bois

Anticipant l’évolution réglementaire, notamment le label E+C-, Alkern innove en maçonnerie avec le Naturbloc Bois, un bloc porteur et isolant

Travaux d'intérieur Falcowork