Présidentielle : Le « Livre vert » de la filière du granulé

Présidentielle : Le « Livre vert » de la filière du granulé

L’association Propellet et les acteurs de la filière du chauffage au granulé de bois interpellent les candidats à l’élection présidentielle en leur demandant dans le Livre blanc, ou plutôt « Livre vert » de la filière du granulé de bois de se mobiliser pour les énergies renouvelables et notamment pour la filière du chauffage au granulé de bois. « Livre vert » car le granulé de bois est une source d’énergie renouvelable, locale et écologique.
La première requête du Livre vert auprès des décideurs politiques est de réserver exclusivement le Crédit d’Impôt à la Transition Energétique (CITE) aux énergies renouvelables. En effet, dans un contexte de transition énergétique, il est encore surprenant pour Propellet de constater que les énergies fossiles (fioul et gaz) puissent bénéficier de la même aide alors que, comme son nom l’indique, le Crédit d’Impôt à la Transition Energétique, devrait avoir pour but de stimuler les nouvelles filières qui offrent une alternative aux énergies conventionnelles.
Les autres demandes concernent les moyens de faciliter la prescription du chauffage au granulé de bois, que ce soit par le biais de la certification ou des outils existants. Le Livre vert est aussi là pour rappeler les solides atouts qu’offre le chauffage au granulé de bois : une indépendance énergétique, une réponse à la précarité énergétique (grâce à un avantage économique) et une solution pour une meilleure qualité de l’air. La dernière partie du livre souligne le poids de cette filière jeune portée par des acteurs motivés qui s’impliquent pour proposer une énergie locale, économique et écologique. Des acteurs qui s’engagent pour créer et pérenniser des emplois non-délocalisables, ceux-ci devraient augmenter de 170% d’ici 2020.
Aujourd’hui, alors que les Français sont prêts à passer aux énergies renouvelables et qu’un sondage d’Opinion Way réalisé pour Qualit’ENR indique que 87% d’entre eux l’ont exprimé, seul l’appui politique semble faire défaut. Pourtant, aux yeux de Propellet, il devient urgent d’encourager le consommateur à se détourner d’une énergie conventionnelle pour faire le choix d’une énergie renouvelable. Selon l’association, face à la puissance de l’offre traditionnelle « boostée » par d’importants moyens de communication, il faudra un courage certain aux futurs décideurs politiques pour soutenir le développement des énergies renouvelables. Dans ce Livre vert, les acteurs de la filière du chauffage au granulé de bois demandent aux décideurs politiques de mettre en place des mesures utiles et efficaces pour stimuler le marché du chauffage au granulé de bois. Ce mode de chauffage a en effet toute sa place dans le bouquet énergétique.

O.R.

Partager cette information :

Mots-clés attribués à cet article :
chauffagegranuléspelletspropellet

Articles sur le même sujet

Vidéo de la 1ère étape du Pellet Cyclo Tour

La 1ère étape du Pellet Cyclo Tour, le Tour de France du granulé de bois, a eu lieu le samedi

Le bois, une source d’énergie locale et renouvelable

En France, nous n’avons pas de pétrole, mais nous avons du bois. Telle pourrait être la manière de résumer cette

Construire son silo à granulés de bois dans les règles

Vous avez fait le choix de construire ou faire construire votre silo à granulés de bois ? Pour un stockage