Travaux d'intérieur Falcowork

Pourquoi purifier l’air intérieur ?

L’air intérieur est jusqu’à 8 fois plus pollué que l’air extérieur, or nous passons près de 90% de notre temps dans des espaces confinés. 25% de la population souffre d’allergies et un enfant inhale 2 fois plus de polluants qu’un adulte. Ces chiffres démontrent que la qualité de l’air que nous respirons est un enjeu essentiel pour la santé. Le groupe Aldes, expert en ventilation, nous explique tout cela dans le détail…

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’air intérieur peut être jusqu’à 8 fois plus pollué que l’air extérieur. En cause, plusieurs types de polluants, souvent invisibles et d’origines diverses :
– Des polluants chimiques comme les COV (Composés Organiques Volatils) issus des matériaux de construction ou de décoration, des produits d’entretien, les formaldéhydes issus des panneaux de particules, textiles, colles, peinture, les hydrocarbures issus des encres, colles, moquettes…
– Des polluants biologiques comme les agents infectieux issus des êtres humains et les allergènes favorisés par les moisissures, les insectes et les acariens dont la prolifération est favorisée par l’humidité et la chaleur.
– Les pollutions de l’air extérieur tels que les pollens, les particules fines, (appelée PM2.5 ou PM10), le gaz carbonique (CO), les oxydes d’azote (NOx), les composés semi-volatils…
– Les pollutions intérieures liées à l’activité humaine telles que le CO2.
Les conséquences sont importantes pour la santé. Toujours selon l’étude de l’OMS, l’air intérieur pollué explique 28% des AVC, 18% des infarctus et 17% des cancers du poumon. Les enfants et les personnes âgées sont les plus exposés aux risques environnementaux, leur impact étant maximal chez les enfants de moins de 5 ans et chez les sujets âgés de 50 à 75 ans. En conclusion, l’OMS précise qu’une meilleure qualité d’air intérieur permettrait de gagner jusqu’à 9 mois de vie.

Pourquoi purifier l'air intérieur ?

Des idées reçues très répandues en France

L’Observatoire de la qualité de l’air intérieur a révélé, en 2015, que plus d’un logement sur deux en France est contaminé par des polluants dans l’air. Pourtant, une enquête* réalisée récemment en France par Aldes, a démontré que les Français, même s’ils se disent concernés par la recherche d’un air plus sain, sont souvent victimes d’idées reçues et d’un manque d’information :
– Seuls 15% pensent que l’air qu’ils respirent dans leur habitat est de mauvaise qualité.
– Pour la majorité, la qualité de l’air intérieur n’a aucun impact sur leur habitat et leur santé, exception faite des problèmes d’humidité et de condensation.
– Les particules fines et le pollen sont considérés comme les principaux polluants venant de l’extérieur.
Ces deux études montrent conjointement le manque d’information des consommateurs sur les problématiques de qualité d’air intérieur – et leurs conséquences sur la santé – et sur les solutions pour y remédier.

Vidéo expliquant pourquoi la qualité de l’air intérieur est importante :

Ouvrir les fenêtres : simple mais insuffisant

Selon l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES), il est recommandé d’ouvrir les fenêtres 10 minutes par jour, été comme hiver, pour combattre une mauvaise qualité d’air intérieur. Cependant, pour lutter contre l’effet de confinement, l’air intérieur devrait être complètement renouvelé toutes les 3 heures environ, dans toutes les pièces, et en filtrant l’air extérieur entrant dans le logement. Ouvrir les fenêtres est donc un geste utile, mais néanmoins insuffisant pour garantir un air sain toute la journée et dans toutes les pièces de la maison.

Utiliser un purificateur d’air

Pour garantir une vie plus saine dans toutes les pièces d’une maison ou d’un appartement, Aldes conseille d’installer un purificateur d’air qui filtre l’air entrant et renouvelle en permanence l’air intérieur afin de le libérer de ses particules fines, polluants, microbes, virus et allergènes. InspirAIR Home est une solution de purification d’air centralisée proposée par le groupe. Elle permet de ne pas avoir plusieurs purificateurs répartis dans plusieurs pièces. Produit connecté, l’Application AldesConnect permet de suivre et d’agir sur la qualité de l’air intérieur du logement directement depuis un smartphone.

Aldes

12 000 litres

12 000 litres, c’est la quantité d’air que nous respirons chaque jour à la maison. 12 000 litres d’air que nous utilisons pour vivre, réfléchir, jouer, créer, partager ou travailler. 12 000 litres ce sont aussi également 26 000 respirations et autant de raisons de prendre soin de sa santé.

* Etude portant sur un échantillon global de 1 012 répondants en France, âgés de 18 ans et plus, propriétaires (ou en recherche active) de leur résidence principale (maison ou appartement). Le questionnaire, mis en ligne sur Internet, a été administré en décembre 2014.

Partager cette information :

Mots-clés attribués à cet article :
air intérieurair purifiéair sainpurification d'air

Articles sur le même sujet

Infographie Qualité de l’air intérieur 2017 du SYNASAV

Le SYNASAV – Syndicat National de la Maintenance et des Services en Efficacité Energétique – a réalisé une infographie sur

L’entrée d’air filtrante Ambianova primée au Concours Lépine

Lors de la Foire de Paris, la société Ambianova a été primée au Concours Lépine des innovations les plus prometteuses

Détecteur de fumée connecté Twinguard mesurant la qualité d’air

Bosch Smart Home, filiale du groupe Bosch, commercialise le détecteur avertisseur autonome connecté de fumée Twinguard. Cet instrument avertit d’un

Travaux d'intérieur Falcowork