Loi de transition énergétique : quel intérêt pour le particulier? | Maison et Energie

Loi de transition énergétique : quel intérêt pour le particulier?

Publiée durant le mois d’août, la loi de transition énergétique pour la croissance verte favorise la rénovation énergétique et la construction durable des bâtiments. Cette loi très complète qui couvre d’autre secteurs que l’Habitat fixe comme objectifs de diminuer de 40% les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030, de porter à 32% les énergies renouvelables en 2030, de diviser par deux la consommation d’énergie d’ici à 2050 et de porter à 50% l’électricité d’origine nucléaire en plafonnant à 63,2 Gigawatt la capacité de production de l’électricité nucléaire en France. La construction d’un nouveau modèle énergétique pour la France est désormais irréversible. Celui-ci vise à alléger la facture énergétique des ménages, à offrir aux Français un cadre de vie moins pollué et plus sain, et à renforcer l’indépendance et la souveraineté énergétiques du pays.

Loi de transition énergétique

Dans le domaine de l’Habitat, des aides financières et fiscales ont été déployées au bénéfice des particuliers telles que le crédit d’impôt transition énergétique (prolongé en 2016), l’éco-prêt à taux zéro, les aides de l’ANAH et les Certificats d’économie d’énergie (dont le volume est augmenté de 30% sur 3 ans).
Lancées avant l’adoption de la loi, 40 plateformes de la rénovation de l’habitat sont en cours de déploiement pour renforcer les 450 points rénovation info service existants. L’objectif d’ici 3 ans est de disposer dans chaque intercommunalité d’un point d’information sur les aides à la rénovation énergétique des logements.
De nouvelles mesures seront prochainement prises afin d’amplifier l’action engagée :

  • Un programme de substitution d’1 million d’anciennes ampoules par des modèles LED plus économiques
  • Une aide au remplacement de radiateurs électriques gros consommateurs d’énergie (grâce aux Certificats d’économie d’énergie)
  • La mobilisation des copropriétés grâce à la création d’un vote à la majorité simple des travaux de rénovation énergétique, et le déploiement de l’éco-prêt à taux zéro collectif, avec le lancement d’un appel à projets pour les copropriétés à énergie positive.

O.R.

Partager cette information :


Articles sur le même sujet

Un accord Organismes HLM/Engie sur la transition énergétique

Jean-Louis Dumont, président de l’Union sociale pour l’habitat (organismes HLM) et Isabelle Kocher, directeur général délégué en charge des opérations

Les aides financières pour des travaux de rénovation énergétique

Après le guide « Réduire sa facture d’électricité », voici un autre guide de l’ADEME consacré aux aides financières 2015

Comment gagner le défi de la rénovation énergétique en France ?

L’association Energies et Avenir, qui représente l’ensemble des professionnels des systèmes à eau chaude pour le chauffage et l’eau chaude