Travaux d'intérieur Falcowork

Les panneaux isolants Jackodur soumis à un test longue durée

Les panneaux isolants Jackodur soumis à un test longue durée

DR Jackon Insulation

Les panneaux isolants Jackodur du fabricant Jackon, une entreprise teutonne possédant des filiales en France, en Belgique et en Suisse, ont été déclaré de bonne qualité par l’institut de recherche allemand pour l’isolation thermique (Forschungsinstitut für Wärmeschutz e.V. ou FIW en abrégé). Ce dernier a examiné de près cet isolant en mousse rigide de polystyrène extrudé (XPS) sur une période de cinq ans et demi. Pour mener cet essai, un bâtiment de l’institut à Munich a été équipé de panneaux isolants Jackodur selon la technique de l’isolation inversée de toiture-terrasse. Six hivers plus tard, les panneaux XPS n’ont absorbé qu’un minimum d’humidité et ont conservé une conductivité thermique faible, surclassant les valeurs définies par l’Institut allemand pour la technique de la construction (DIBt).
Pour ce test longue durée, les panneaux d’isolation, bordés d’une feuillure alternée de 1250 x 600 x 240 mm, ont été posés en un seul lit sur la toiture-terrasse du FIW. Les panneaux ont été directement placés sur la couche d’étanchéité de la toiture en béton cellulaire, puis recouverts du non-tissé WA Jackodur. L’ensemble été couvert d’une couche de gravier de cinq centimètres d’épaisseur. Juste après la pose en 2007, ainsi qu’à la fin des hivers 2008, 2010 et 2013, le FIW a mesuré le taux d’humidité, la conductivité thermique et la résistance à la compression de l’isolation thermique.
Au bout de cinq ans et demi et six hivers, le FIW a présenté sa conclusion définitive : les panneaux isolants n’ont absorbé que très peu d’humidité. Avec une valeur de seulement 0,036 W/(m•K), la conductivité thermique des panneaux se situe un point en-dessous de la valeur de référence du DIBt pour les toitures inversées recouvertes de gravier. L’examen de la résistance à la compression a, lui-aussi, donné des résultats remarquables. Exposés à une déformation de 10%, les panneaux présentent une résistance à la compression supérieure à la valeur minimale de 300 kilopascals (kPa) exigée par les agréments techniques généraux du DIBt.

O.R.

Partager cette information :

Mots-clés attribués à cet article :
isolation thermiquejackonpanneau d'isolation

Articles sur le même sujet

Rupteur thermique, et maintenant acoustique, Rutherma

Enseigne spécialisée dans l’isolation, le produit phare de Schöck est le rupteur de pont thermique Rutherma. Grâce à sa récente

L’entreprise « Économie d’énergie » isole les combles pour 1 €

La société « Économie d’énergie » renforce son offre d’accompagnement pour la rénovation énergétique avec le programme « Économie d’énergie

L’isolation thermique-acoustique

Comment se protéger à la fois des écarts de températures et des nuisances sonores, à l’intérieur de l’habitat et vis-à-vis

Travaux d'intérieur Falcowork