Travaux d'intérieur Falcowork

La pose des compteurs électriques Linky commencera fin 2015

Compteur électrique Linky d'ERDF

DR

ERDF remplacera entre fin 2015 et 2021 les 35 millions de compteurs d’électricité actuellement utilisés dans les foyers français par « Linky », un compteur nouvelle génération. L’entreprise publique de gestion du réseau d’électricité offre ainsi de nouveaux services aux particuliers et se conforme au programme national de Transition énergétique. Lors du remplacement, ni le compteur, ni sa pose, ne seront facturés au client.
Comme pour le nouveau compteur de gaz naturel « Gazpar » de GrDF, Linky est un compteur communicant, ce qui signifie qu’il peut recevoir des ordres et envoyer des données sans l’intervention physique d’un technicien. Toutes les données de consommation étant cryptées dès la source, ERDF garantit la protection des informations personnelles qui restent la propriété du client.

Des services de base plus pratiques

Le compteur Linky connait de nettes améliorations par rapports aux anciens compteurs d’ERDF telles que :

  • La mise à disposition d’un portail Internet permettant aux clients d’avoir accès à leurs données de consommation en temps réel qui peuvent être affichées sur des écrans dédiés ou sur d’autres équipements (ordinateur, tablette, smartphone, TV). Actualisées toutes les 24h, sécurisées, communiquées en kWh, les données sont représentées sous forme graphique à différents pas de temps (heure, journée, semaine, mois).
  • La possibilité d’être facturé par son fournisseur sur sa consommation réelle et non plus sur des estimations basées selon ses consommations précédentes.
  • La possibilité de souscrire à de nouvelles offres tarifaires de fournisseurs grâce à l’augmentation du nombre de grilles tarifaires gérées par le compteur.
  • Des interventions et des relèves réalisées à distance en moins de 24 heures contre 5 jours actuellement, sans rendez-vous et sans dérangement. Exemples : mise en service, mise hors service, changement contractuel…
  • En cas de coupure sur le réseau électrique, un diagnostic facilité des pannes à l’aide des informations disponibles pour un rétablissement plus rapide.

…et plus pointus

Ce compteur communicant va plus loin :

  • Il facilite le suivi de la production d’électricité décentralisée et enregistre sur un seul et même compteur l’énergie produite et l’énergie consommée, au lieu de deux actuellement.
  • Il étend le pilotage des appareils de la maison pour mieux maîtriser sa consommation d’énergie (par exemple le pilotage d’un ballon d’eau chaude via le changement « heures pleines/heures creuses »). 7 contacts virtuels ont été ajoutés au compteur.
  • Enfin, il intègre plus facilement les nouveaux usages comme les véhicules électriques et les énergies renouvelables en gérant mieux l’équilibre offre-demande sur le réseau Basse Tension afin de ne pas déséquilibrer le réseau (par exemple : éviter les risques de surtensions en cas d’excès de production injectée ; permettre que les véhicules électriques ne se rechargent pas au même moment en période de pic de consommation).

O.R.

Partager cette information :


Articles sur le même sujet

Location : un diagnostic de l’installation électrique, et après ?

A partir du 1er juillet 2017, les propriétaires et bailleurs auront l’obligation légale de réaliser un diagnostic électrique qu’ils devront

Tester son installation électrique avec l’Application Hager Check

L’industriel Hager dévoile l’Application Hager Check sur mobile et tablette pour tester les installations électriques des logements. Gratuite, elle est

Le diagnostic électrique obligatoire entre en vigueur le 1er juillet

Le groupe de réflexion GRESEL rappelle l’entrée en vigueur au 1er juillet 2017 du diagnostic électrique obligatoire pour les logements

Travaux d'intérieur Falcowork