Travaux d'intérieur Falcowork

La maison Chloé obtient le label Bâtiment Passif Plus

La maison Chloé obtient le label Bâtiment Passif Plus

Le système d’isolation thermique Jackodur Plus a été utilisé pour la construction de la maison Chloé. DR Maisons Voegelé

Déjà labellisée Bâtiment Passif en 2012, la maison Chloé, modèle du constructeur Maisons Voegelé, a été classée Bâtiment Passif Plus. Afin de respecter cette norme exigeante, le bâtiment doit produire au moins 60 kWh/m² d’électricité par an. Pour cette réalisation de construction passive située à Neuve-Eglise en Alsace, le maître d’ouvrage a mis en œuvre différentes solutions comme une orientation bioclimatique, une architecture compacte, des matériaux bio-sourcés, une ossature en bois, une isolation en cellulose et fibres de bois, des vitrages performants et des panneaux photovoltaïques (7000 kWh/An). Dans ce projet, le système d’isolation durable Jackodur Atlas du fabricant Jackon a joué un rôle important dans l’obtention du label Bâtiment Passif Plus.
L’isolation de la maison commence déjà sous la dalle porteuse. « Pour atteindre les exigences de la maison passive, il faut impérativement une isolation périmétrique efficace », explique Gilles Guiot, maître d’ouvrage et gérant de Maisons Voegelé. Son choix s’est porté sur le système d’isolation thermique et de coffrage Jackodur Atlas certifié par l’Institut de la Maison Passive de Darmstadt en Allemagne (Passifhaus Institut). La dalle d’une maison est un élément clé d’une isolation réussie. Cette maison témoin de 114 m² repose sur une dalle béton de 200 mm coulée dans un coffrage Jackodur Atlas de 26 cm. Cette solution, combinant l’isolation thermique et le coffrage, a été spécialement conçue pour les dalles des maisons BBC passives et positives. Jackodur Atlas permet de supprimer les points thermiques sur le long terme. Cette résistance dans le temps s’explique par l’utilisation de la mousse en polystyrène extrudé, un matériau hydrofuge, imputrescible et donc adapté aux zones humides en contact avec la terre. Jackodur Atlas se pose dans la zone périphérique sous les dalles de répartition de charge des fondations (radier). Ces éléments porteurs absorbent et retransmettent au terrain les charges propres de la construction sans nécessiter de fondations supplémentaires. La forte résistance à la compression du système d’isolation périphérique lui permet de supporter des charges importantes.
Jackodur Atlas se démarque par sa technique de pose : grâce à sa technique d’emboîtement, le montage se réalise rapidement. La combinaison de l’isolant thermique et du coffrage réduit en effet la pose à une seule étape, et une seule couche suffit.

O.R.

Coupe dalle Maison Chloé de Maisons Voegelé

Coupe dalle Maison Chloé.
DR Maisons Voegelé

La maison Chloé en chiffres

La maison Chloé de Maisons Voegelé

DR Maisons Voegelé

– Surface : 114 m² habitables
– Isolation périphérique : Jackodur Atlas de 26 cm d’épaisseur, R= 7,46 m².C°/W, conductivité thermique de 0,035 – 0,036 W/mk, résistance à la compression de 300-700 kPA
– Résistance mécanique à long terme : 13-25 tonnes/m²
– Coût ossature/isolation : 65 000 euros TTC

Partager cette information :


Articles sur le même sujet

L’isolation thermique-acoustique

Comment se protéger à la fois des écarts de températures et des nuisances sonores, à l’intérieur de l’habitat et vis-à-vis

Manuel technique du maçon

Composé de 2 volumes complémentaires mais utilisables indépendamment l’un de l’autre, le « Manuel technique du maçon » de Claude

Mousse de fixation pour panneaux isolants Jackodur

Jackon Insulation a développé une mousse de fixation pour le collage de ses panneaux isolants Jackodur. Cette colle polyuréthane mono-composant

Travaux d'intérieur Falcowork