Installation électrique : Comment la réaliser conforme aux normes?

De plus en plus de personnes effectuent eux-mêmes leurs travaux de construction ou de rénovation. Parmi les différentes tâches à réaliser, on retrouve l’électricité. Mais comment être sûr que son installation électrique est conforme aux normes en vigueur ? Les experts du site de vente en ligne de matériel électrique 123elec répondent.

La norme NF C 15-100

Pour tous logements domestiques, collectifs et individuels, l’installation électrique doit suivre les réglementations de la norme NF C 15-100. Elle définit les éléments principaux que l’on doit retrouver dans chaque logement. Cela se détermine en fonction de la surface et des différents équipements de l’habitation. Cette norme française indique également les réglementations à suivre pièce par pièce. De plus, le matériel électrique obligatoire est aussi mentionné. Selon son rôle, l’obligation peut différer en fonction du lieu d’habitation, c’est notamment le cas pour le parafoudre.

La protection différentielle

Afin que les occupants d’un logement soient protégés contre les risques d’électrisation, la norme impose la présence d’au minimum deux DDR (Dispositif Différentiel à courant Résiduel) dans chaque installation. Il peut s’agir d’interrupteurs différentiels ou de disjoncteurs différentiels. Dans les deux cas, ils s’installent sur les rails DIN du tableau électrique. Il est obligatoire d’avoir un différentiel 30 mA de type A pour assurer la protection des plaques de cuisson ou de la gazinière. Ce dernier détecte les fuites de courant à défaut alternatif et continu.

Les autres dispositifs de protection

Installation électrique

DR

Si le rôle d’un interrupteur différentiel est de protéger les personnes, qu’en est-il du disjoncteur divisionnaire ? Ce dispositif de protection est installé pour protéger les circuits électriques du logement contre les surtensions et court-circuit. La règle indiquée par la norme NF C 15-100 est de déterminer le calibre du disjoncteur en fonction de la section du conducteur. Pour connaître quel calibre choisir pour quel type de circuit et avec quelle section de conducteur l’associer, il est préférable de se référer à un guide reprenant les exigences de la norme.

La gaine technique de logement, l’indispensable d’une installation électrique conforme

Toute installation électrique se matérialise par les arrivées et départs des différents circuits du logement. Il est donc question du tableau électrique (courants forts) et du coffret de communication (courants faibles). Cependant, pour qu’une habitation dispose de l’électricité, elle doit être reliée au réseau électrique du fournisseur. Pour cela, il est nécessaire que le tableau soit connecté au disjoncteur de branchement. L’ensemble de ces éléments se regroupent, selon les exigences de la NF C 15-100, dans la GTL (Gaine Technique de Logement), elle-même située dans l’ETEL (Espace Technique Electrique du Logement). Elle doit être facilement accessible en cas de problème sur le réseau électrique.
Ainsi, la gaine technique de logement regroupe la platine disjoncteur (ou panneau de contrôle) équipée du disjoncteur d’abonné, le tableau électrique regroupant l’ensemble des dispositifs de protection et modules de commande et le coffret de communication. Elle doit également comprendre deux socles de prises 16 A. Ces prises électriques sont, en général, présentes dans le tableau de communication mais elles peuvent également être installées directement dans le coffret de distribution.

L’ensemble de ces indications sont indispensables pour disposer d’une installation électrique domestique conforme aux normes en vigueur. Cela s’applique à toute construction neuve et rénovation complète nécessitant une modification de compteur électrique.

123elec

Partager cette information :


Articles sur le même sujet

Appareillage électrique et moulures ateha

Le système ateha de Hager est une solution complète regroupant appareillage électrique mural et moulures pour une intégration dans tous

Legrand développe son matériel électrique connectable à Internet

Convaincu que l’Internet des Objets* ouvre une ère nouvelle à l’habitat, Legrand lance Eliot, un programme accélérant le déploiement de

Location : un diagnostic de l’installation électrique, et après ?

A partir du 1er juillet 2017, les propriétaires et bailleurs auront l’obligation légale de réaliser un diagnostic électrique qu’ils devront