EolMed, projet de parc éolien en Méditerranée

Suite à un appel à projet, le ministère de l’Energie et de la Mer a retenu la ferme éolienne offshore EolMed du fournisseur d’énergie Quadran. Installée en mer Méditerranée, elle devra capter l’énergie du vent marin au large de Gruissan et Port-la-Nouvelle afin de produire 13% de l’électricité domestique de la région Occitanie. L’Etat souhaite ainsi diversifier les origines de la production d’électricité française et répondre aux objectifs de la loi de transition énergétique, d’autant plus que la France possède le 2ème gisement d’Europe pour les vents terrestres et marins. Dans le monde, 73 parcs éoliens sont déjà installés en mer, dont 92% dans les eaux européennes. « La mer offre l’avantage de pas avoir de contraintes de dimensions, ni d’accès », explique Jérôme Billerey, directeur général du groupe Quadran.

EolMed, projet de parc éolien en Méditerranée

DR

Le parc EolMed sera composé de 4 éoliennes flottantes ancrées à 16 km des côtes. Il produira 100 millions de kilowatts heure par an. Chaque éolienne repose sur un flotteur de 3 000 m³ de béton, avec une barge semi-submersible en anneau carré dont l’ouverture centrale est une piscine intérieure amortissant les mouvements induits par la houle. Sous la coque, une jupe est réalisée sur tout le pourtour du flotteur afin d’augmenter l’amortissement des fréquences des mouvements. Trois prises d’ancrages, deux lignes de chaînes sur chaque : chaque éolienne flottante sera ancrée par six lignes d’ancrage de 700 à 750 mètres de long. Des lignes dont le début est en chaîne, la suite en synthétique, avec des flotteurs qui relèvent le câble pour limiter le raguage des chaînes, puis, la dernière partie en chaîne, jusqu’à une ancre charrue ensouillée à plus de 12 mètres. Aux côtés de Quadran, 3 autres entreprises apporteront leur savoir-faire. Bouygues et Idéol pour les fondations flottantes en béton et ses ancrages, ainsi que le turbinier Senvion.
Le coût total du projet EolMed s’élève à 215 millions d’euros, « dont 40% d’aides de l’état », précise Olivier Guiraud, responsable Energies marines renouvelables au sein de Quadran. Il comprend le démantèlement du parc au terme de la concession, après 20 ans d’exploitation, « avec un engagement de retour à l’état initial. Mais l’exploitation pourra être renouvelée au bout de 20 ans », ajoute Olivier Guiraud. La construction d’EolMed démarrera en 2019 pour être mis en service début 2021.

Olivier Roussard

EolMed en chiffres

– Distance depuis la côte : 16 km
– Surface occupée par le parc : 5 à 7 km²
– Dimension du flotteur : 53 x 53 x 10 m
– Hauteur de l’éolienne en bout de pale : 176 m
– Longueur de pale : 75 m
– Bathymétrie moyenne de la zone d’implantation : 55 m
– Profondeur d’enfouissement des ancrages : 12 à 15 m

Partager cette information :


Articles sur le même sujet

Véhicule électrique : Elec’Car propose -50% sur l’électricité

Le fournisseur d’énergie Engie présente Elec’Car, une offre d’électricité verte réservée aux propriétaires de véhicule électrique ou hybride rechargeable en

Smart city : le défi de la révolution énergétique

Avec l’ère de la digitalisation vient le défi d’une transition énergétique plus intelligente mais aussi plus complexe. « La Smart

Quadran inaugure une centrale éolienne en Guadeloupe

Le fournisseur d’électricité exclusivement d’origine renouvelable Quadran va inaugurer fin juin une centrale éolienne avec stockage en Guadeloupe, à Capesterre-de-Marie-Galante,