Travaux d'intérieur Falcowork

Entretien avec Céquami sur le label E+C-

Nicolas Ribière : « Le label E+C- est une initiation à la réglementation environnementale 2020 »

Emmanuelle Cosse, ex-ministre du Logement, a remis en mars les premiers labels « Energie positive et réduction carbone » (E+C-) à des projets de bâtiment. Nicolas Ribière, président de l’organisme certificateur agréé par l’Etat Céquami, nous présente ce nouveau label.

Nicolas Ribière, président de Céquami

Nicolas Ribière, président de Céquami.
DR

Maison et Energie : Quel est l’objectif visé avec le lancement du label Energie positive et réduction Carbone « E+C- » ?
Nicolas Ribière : Comme son nom l’indique, l’objectif est double : sensibiliser le secteur de la Construction à la fois à la performance énergétique et à la performance environnementale des bâtiments. En plus de l’étude thermique, il faut prendre en compte l’empreinte carbone en raison des émissions de gaz à effet de serre (CO2). Une analyse complète du cycle de vie des constituants d’une maison doit être réalisée jusqu’à leur destruction, ainsi que de la consommation d’énergie, de la consommation d’eau et de la production de déchets.
Le label E+C- est une initiation à la réglementation environnementale 2020 qui sera une double révolution sur le plan thermique et sur le plan environnemental, en conformité avec la Loi de transition énergétique pensée pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Logo label E+C-

Maison et Energie : Qui a créé ce label et qui est concerné par celui-ci ?
Nicolas Ribière : Il s’agit d’un label d’Etat lancé par le ministère du Logement. Il concerne les professionnels, les constructeurs de bâtiment collectif et de maison individuelle, les bureaux d’étude, les éditeur de logiciel et les industriels.

Maison et Energie : Le Particulier peut-il bénéficier d’un crédit d’impôt grâce à ce label ?
Nicolas Ribière : Il n’existe pas de crédit d’impôt pour les Particuliers.

Maison et Energie : Comment réduire l’empreinte carbone ?
Nicolas Ribière : Par des matériaux de construction peu consommateurs de carbone lors de leur fabrication, par des équipements de l’habitat comme les chaudières qui doivent émettre peu de carbone, enfin par des constituants pouvant être recyclés afin de réinjecter le carbone dans une économie de type circulaire.

Maisons Privat label E+C-

Maison conçue par le constructeur Maisons Privat. Certifiée NF Habitat HQE, en phase conception, cette maison est l’un des tous premiers projets labellisé E+ C- par Céquami dans les Pays de la Loire.
DR Maisons Privat

Maison et Energie : Il existe déjà un label BBC (Bâtiment Basse Consommation), un label HQE (Haute Qualité Environnementale), un label BEPOS (Bâtiment à Energie POSitive) ; pourquoi en avoir créé un de plus ?
Nicolas Ribière : Le label BBC dans sa version RT 2005 a servi à préparer la RT 2012. Dans sa version 2017, il intègre le Carbone. HQE et E+C- sont complémentaires, le premier ayant des critères sur la qualité de l’air en plus. Lié la RT 2012, BEPOS atteste qu’une maison produit autant d’énergie qu’elle n’en consomme sur 4 usages, E+C- porte sur 6 usages, dont les usages domotiques et les batteries (téléphone mobile).

Maison et Energie : Selon vous, comment sera accueilli le label E+C- par les acteurs du secteur de la Construction ?
Nicolas Ribière : Pour la filière professionnelle du Bâtiment, le label E+C- est l’opportunité de montrer qu’elle fonctionne avec de l’intelligence. Notre produit est de plus en plus technique, c’est un secteur qui innove. De plus, ce label est basé sur le volontariat.

Propos recueillis par Olivier Roussard

Partager cette information :


Articles sur le même sujet

Bloc porteur biosourcé Naturbloc Bois

Anticipant l’évolution réglementaire, notamment le label E+C-, Alkern innove en maçonnerie avec le Naturbloc Bois, un bloc porteur et isolant

Le label BBCA incite à la construction de bâtiment bas carbone

L’association pour le développement du bâtiment bas carbone (BBCA), le CSTB et CERTIVEA ont lancé le label BBCA, un label

Le design énergétique des bâtiments

Pascal Lenormand, ingénieur diplômé de Supaéro et Sup de Co Toulouse(1999) et spécialisé en énergie et bâtiment (ASDER 2006), convaincu

Travaux d'intérieur Falcowork