Travaux d'intérieur Falcowork

Entretenir une chaudière à granulé de bois

Vous avez choisi de vous chauffer avec une chaudière à granulé de bois ? Suivez ces conseils pratiques pour faire réaliser l’entretien annuel dans les meilleures conditions.

A quoi sert l’entretien annuel ?

Entretenir une chaudière à granulé de bois

DR

L’entretien régulier de votre chaudière à granulé de bois est le garant de sa fiabilité, d’une durée de vie élevée et d’un fonctionnement optimal et écologique. Un entretien conforme est d’ailleurs obligatoire pour tout appareil de chauffage de plus de 4 kW de puissance. De plus, il est en général la condition pour bénéficier des garanties du constructeur.
Attention, ne pas confondre entretien courant et entretien annuel ! Cette fiche aborde les questions relatives à l’entretien annuel. Elle ne traite pas de l’entretien courant qui consiste à :
– Vider le bac de cendres
– Nettoyer certaines parties de la chaudière (selon la marque et le degré d’automatisme de votre chaudière)
– Rendre visite à votre chaudière avant de partir en congés : contrôler visuellement que tout est en ordre et passer la régulation en mode réduit
– Contrôler le niveau du silo.

Quelles sont les obligations légales ?

L’entretien doit être réalisé à l’initiative de l’occupant, par un professionnel qualifié, au moins une fois par an. Le professionnel ayant réalisé l’entretien doit vous remettre une attestation d’entretien par email ou papier sous quinzaine. L’entretien annuel de la chaudière peut être réalisé juste après un ramonage de votre cheminée lors d’une intervention unique. Il peut également être réalisé lors d’une intervention spécifique. Eviter de le faire réaliser juste avant le ramonage, car lors du ramonage, des débris et poussières peuvent retomber dans votre chaudière.
Le ramonage de tous les appareils de chauffage au bois doit être réalisé deux fois par an, dont au moins une fois pendant la période de chauffe.

Textes de référence en matière d’entretien :

– DTU 24.1
– Arrêté du 15 septembre 2009
– Règlement sanitaire départemental
– Préconisations du fabricant de l’appareil fournies dans les manuels.

Les étapes

Entretenir une chaudière à granulé

DR

Les étapes minimales :
– Le nettoyage de la chaudière (paroi du corps de chauffe, brûleur, échangeur…)
– Des contrôles en fonctionnement (organe de sécurité, mesure de combustion…)
– Des conseils et préconisations (sur le bon usage de la chaudière, les améliorations de l’installation, le remplacement du matériel).
Ces étapes minimales sont imposées par la réglementation.
Chaque fabricant fournit également des préconisations d’entretien qui détaillent les étapes de nettoyage de la chaudière et les contrôles nécessaires. Mais un entretien peut aussi aller plus loin : optimisation de la régulation, contrôle sur l’hydraulique, bilan sur l’année de fonctionnement, ramonage…

Qui contacter ?

Votre installateur en priorité. Si votre installateur ne souhaite pas assurer l’entretien, demandez conseil au distributeur local de votre chaudière. Vous pouvez aussi demander conseil à votre distributeur de granulés de bois.

Combien ça coûte ?

Entretenir une chaudière à granulés

DR

La durée d’un entretien sérieux de la chaudière (hors ramonage) peut s’échelonner de 1h30 à 3h30. Le prix pourra varier de 150 € à 250 € voire 400 € pour de plus grosses puissances.
Cela dépend notamment :
– De la complexité et des dimensions de l’appareil
– Du niveau d’encrassement de l’appareil
– De l’intégration du ramonage ou non
– Du trajet réalisé par le professionnel
– De l’exhaustivité de l’opération d’entretien.

Comment organiser un entretien annuel ?

Le bon moment pour l’entretien, c’est en dehors de la période de chauffe (avril à octobre selon les régions). Si l’entretien est réalisé lors d’une période où la chaudière fonctionne (pour produire l’eau chaude sanitaire ou en période de chauffe) il est impératif de couper la chaudière plusieurs heures avant l’entretien afin qu’elle soit froide lorsqu’intervient le professionnel.
Il n’est pas nécessaire d’encadrer l’entretien annuel par un contrat, mais ce contrat d’entretien permet :
– Que le professionnel pense à vous et soit disponible rapidement
– D’intégrer éventuellement des prestations de SAV et de suivi d’installation dans un contrat de maintenance.

Ramonage 2 fois par an minimum

La loi est très claire sur ce point :
Le Règlement Sanitaire Départemental impose un ramonage du conduit de fumée, du conduit de raccordement et de la chaudière 2 fois par an dont une en période de chauffe.
Le ramonage peut être effectué en même temps que l’entretien de la chaudière par le professionnel s’il est qualifié et assuré pour cette activité.

Propellet

  Télécharger la fiche

Sources : Guide Energie et Avenir / Costic / 2009 : « Entretien annuel des chaudières » – Circulaire Capeb de novembre 2009 : « Entretien annuel des chaudières » – Travaux et ressources internes des membres de Propellet

Partager cette information :


Articles sur le même sujet

CITE : la FF3C dénonce l’ostracisation du fioul domestique

Dans le communiqué de Presse reproduit ci-dessous, la FF3C (Fédération Française des Combustibles, Carburants et Chauffage) et la FFPI (Fédération

« Je fais entretenir ma chaudière », un site web du Synasav

3 millions de chaudières individuelles ne sont pas entretenues en France, révèle une enquête menée par l’institut BVA pour le

Chaudière à gaz Hydromotrix Tradition Visio

La chaudière à gaz Hydromotrix Tradition Visio de Frisquet apporte une solution là où la pose condensation n’est pas admise,

Travaux d'intérieur Falcowork