Travaux d'intérieur Falcowork

Chauffer l’eau d’une piscine : le choix d’une pompe à chaleur

Il existe plusieurs solutions pour augmenter la température de l’eau d’une piscine. Le fabricant Sofath évoque celle de la pompe à chaleur.

Chauffer l’eau d'une piscine : le choix d'une pompe à chaleur

DR

La température idéale pour l’eau d’une piscine se situe entre 26 et 28°C. Pour l’atteindre, il faut s’équiper d’un système qui permettra de chauffer l’eau dans les régions du nord et de prolonger la belle saison dans celles du sud. Il existe différentes solutions pour augmenter la chaleur du bassin : la bâche solaire pour récupérer quelques degrés, les panneaux solaires si l’on bénéficie d’un fort ensoleillement, le réchauffeur électrique peu couteux à l’achat mais grand consommateur d’énergie et, enfin, l’échangeur thermique associé à une chaudière ou à une pompe à chaleur.
L’échangeur, en inox ou titane, selon le traitement de l’eau utilisé, est couplé à la pompe à chaleur et raccordé de manière simple au système de pompage et de filtration de la piscine. Suivant un double circuit, l’eau est chauffée dans l’échangeur thermique avant d’être réinjectée dans la piscine. Outre les économies d’énergie (compter 2 à 3 €/jour avec une pompe à chaleur géothermique* contre 4 à 6 € pour une chaudière au fuel ou 6 à 8 € pour un réchauffeur électrique), la pompe à chaleur équipée d’un échangeur permet de chauffer l’eau plus longtemps et plus rapidement de façon ponctuelle. Utilisant une énergie renouvelable, cette solution est également écologique.

* Sur la base de 5 heures de maintien en température.

Chauffage piscine avec pompe à chaleur

DR

Les bonnes questions à se poser dans le choix de sa pompe à chaleur

En neuf comme en rénovation, plusieurs critères sont à prendre en compte au moment de choisir une pompe à chaleur pour chauffer l’eau de la piscine :
– Le volume d’eau à chauffer, la surface et la profondeur du bassin
– L’exposition de la piscine (vent et ensoleillement) et sa disposition par rapport à la maison
– La température souhaitée, la période de chauffe, été, hiver, toute l’année (piscine intérieure)
– Est-elle ou sera-t-elle équipée d’une couverture (bâche)
– Le traitement de l’eau utilisé
– L’utilisation de la piscine, constante ou ponctuelle.
Pour un système de chauffage neuf : la pompe à chaleur (PAC) sera dimensionnée en fonction des besoins de chauffe de la maison et de la piscine selon la saison. La PAC fonctionnera l’été pour chauffer l’eau d’une piscine extérieure sur une période pouvant aller d’avril à octobre (température extérieure > à 18°C), et tout au long de l’année pour une piscine intérieure.
Pour un système existant : si la maison est déjà équipée d’une PAC sur laquelle on veut rajouter le chauffage de la piscine, il faut tenir compte de la puissance de la pompe à chaleur pour connaître le volume qu’il est possible de chauffer.

Sofath

Partager cette information :

Mots-clés attribués à cet article :
chauffage piscinePACpiscinepompe à chaleursofath

Articles sur le même sujet

La pompe à chaleur Z700 Duo chauffe l’eau de la piscine et le hall

Dédiée aux piscines intérieures, la pompe à chaleur Z700 Duo de Zodiac a l’avantage de chauffer à la fois l’eau

Des pompes à chaleur Sofath adaptées au chauffage de la piscine

Solutions écologiques utilisant les énergies renouvelables, Sofath dispose de plusieurs gammes de pompes à chaleur option piscine pour chauffer l’eau

Pompes à chaleur piscine ZS500 et Z300

En matière de confort de baignade, Zodiac met à la disposition des propriétaires de piscine deux pompes à chaleur pour

Travaux d'intérieur Falcowork