11 millions de compteurs Gazpar prévus d’ici 2023

Fort d’un bilan 2016 en hausse, GRDF se réaffirme dans des objectifs ambitieux, dont l’évolution des Smart Gas Grid. Ayant déjà installé 130 000 compteurs Gazpar en 2016, le réseau de distribution de gaz naturel compte en poser plus de 600 000 sur l’ensemble du territoire à partir de mai 2017 et 11 millions d’ici 2023. En hausse de 6,2% par rapport à l’année précédente, le chiffre d’affaire 2016 s’élève à 3 621 millions d’euros. GRDF consacre chaque année près de 700 millions d’euros en investissement consacré au développement, au renouvellement et à la sécurité de son réseau. En ouvrant de multiples chantiers chaque année, l’entreprise met un accent tout particulier à réduire les dommages aux ouvrages (fuite de gaz facilement prise en charge) et à former continuellement les salariés pour éviter toute défaillance humaine.

Edouard Sauvage, directeur général de GRDF

Edouard Sauvage, directeur général de GRDF.
DR

GRDF, tout comme le réseau de distribution d’électricité Enedis, n’ont pu maintenir une double, voire triple spécialisation (gaz, électricité, télécom). La réorganisation interne est inévitable mais laisse aux salariés le choix de rejoindre la structure qu’ils souhaitent afin de les laisser « adhérer pleinement aux valeurs de l’entreprise avec enthousiasme », explique Edouard Sauvage, directeur général de GRDF. D’ici fin 2017, 4 000 techniciens devraient basculer dans une nouvelle organisation 100% dédiée au gaz afin de fournir un service de proximité performant.
Plus de 650 nouvelles recrues et 700 alternants ont été formés en 2016. Un développement souhaité par GRDF qui annonce la forte probabilité d’un bac professionnel sur les métiers du gaz dès septembre 2017 sous couvert d’être reconnu par le ministère. « La promotion du gaz fait partie de nos valeurs car nous sommes convaincus qu’il est positif », témoigne avec conviction Edouard Sauvage ; « il faut convaincre les français de la qualité et de la solution qu’offre le gaz naturel en termes d’économies mais aussi de qualité environnementale ». GRDF a déployé en juin dernier le dispositif Civigaz pour sensibiliser les ménages en situation de précarité énergétique et les accompagner dans la rénovation de leurs équipements. L’entreprise lancera sous peu la quinzaine du gaz à plus forte raison qu’une enquête du CREDOC de 2015 constate que le gaz naturel est l’énergie préférée des français pour se chauffer. Une tendance confirmée par le record du distributeur en 2016 avec 16 500 clients raccordés au réseau de gaz naturel (10 fois plus qu’en 2015). Initialement prévu en 3 ans, l’objectif des 10 000 clients a été dépassé seulement en l’espace d’un an. Une nouvelle qui conforte le distributeur dans sa lancée.
Rendre les réseaux plus intelligents, c’est poser des capteurs sur l’ensemble du réseau afin de prévenir les goulots qui subiraient trop de pression et permettre au client de voir en temps réel sa consommation via son espace client. L’architecture du réseau gaz de demain passe donc par une logique d’irrigation progressive dans les réseaux, de préparation d’une exploitation différente qui permettra alors de s’ajuster à la consommation et au réseau local. Toutefois, quelques points subsistent dans cette transformation comme la vérification des équipements chez le client. Plusieurs pilotes d’essais sont en cours afin de choisir l’option qui lui conviendra le plus (réglages à la demande ou contrat de maintenance). Ceci étant, GRDF certifie que toutes les entreprises prestataires suivront une formation homologuée par le ministère.

Mélisande de Lassence

Partager cette information :


Articles sur le même sujet

Enercoop obtient l’autorisation de fournir du gaz renouvelable

Fournisseur coopératif d’énergie entièrement renouvelable, Enercoop a reçu l’autorisation d’opérer comme fournisseur de gaz pour des clients domestiques. Dans un

Le fournisseur de gaz naturel Eni en croissance en France

Le fournisseur de gaz naturel Eni annonce une croissance de 20% depuis janvier 2016 et avoir 600 000 clients résidentiels

Baisse des tarifs du gaz naturel au 1er janvier 2016

Au 1er janvier 2016, les tarifs réglementés de vente de gaz naturel en distribution publique d’Engie (ex GDF SUEZ) baissent